:: Golan YOSEF : Le forum de soutien ::

Le Forum de soutien dédié à Golan Yosef, danseur/comédien/chanteur, actuellement à l'affiche dans Love Circus aux Folies Bergères


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

:: Golan YOSEF : Le forum de soutien ::  » Entre Nous » On fait une pause ? » Un peu de Culture ... » Artistes » Chanteurs/teuses » Julie Zenatti

Julie Zenatti

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Julie Zenatti le Ven 11 Mar - 6:43

Alice

avatar
Maitre de Cérémonie

« La musique, je n’en rêvais pas, c’était un passe-temps entre la place Blanche et Pigalle … » raconte Julie Zenatti dans « Le Journal de Julie Z* ». Pourtant c’est bien la musique qui a scellé très tôt son destin, presque malgré elle.

Chez les Zenatti, chanter c’est un acte de famille avant tout. Le dimanche autour du piano, la petite dernière chante Piaf, Hallyday, Streisand et Fugain accompagnée de son père. Julie a de la voix depuis toujours et personne dans la famille ne s’en étonne jusqu’au jour où elle interprète « Mon Dieu » devant l’accordeur de piano. Ebahi, ce dernier fait comprendre aux parents que la voix de Julie est vraiment étonnante et l’encourage elle, à chanter autant qu’elle peut.

Quelques années plus tard, Julie est découverte par un responsable d’EMI alors qu’elle chante dans un karaoké de club de vacances. Elle a 12 ans et signe son premier contrat d’artiste en 1994 avant d’aller enregistrer à Londres deux chansons produites par Lenny Kravitz. Les enjeux du projet, la pression, la maison de disque au quotidien …peu avant la sortie, les parents comprennent que Julie n’est pas prête.
Elle demande elle-même à rompre son engagement.

Un an plus tard, Julie enregistre la B.O d’un dessin animé pour France 3 qui lui vaut d’être remarquée par la direction de France Télévision. On lui propose de représenter la France à L’Eurovision ! Julie a 14 ans et déjà une forte personnalité.
Elle n’aime pas la chanson qu’on lui propose et refuse poliment cette opportunité.

1996. Julie assiste aux Francofolies de la Rochelle où elle découvre l’univers de la scène avec fascination. Elle y trouve là sa première véritable raison de faire de la musique son métier. Danièle Molko, la directrice artistique du Festival est aussi sa voisine de palier. Danièle guide patiemment les premiers pas de Julie dans le métier depuis l’épisode Lenny Kravitz. Dans les coulisses du concert de Francis Cabrel, Julie est présentée à Luc Plamondon dont Danièle sait qu’il prépare l’adaptation scénique de Notre Dame de Paris.

1997. Danièle Molko s’impose au studio où Luc enregistre l’album du spectacle avec Richard Cocciante et y improvise une audition pour Julie. Celle-ci pourtant terrorisée, délivre une performance qui lui vaut d’être retenue immédiatement, quelques mois avant que le casting français ne commence. La production hésite à lui faire porter le rôle d’Esmeralda, jugé trop lourd pour une jeune fille de 15 ans à peine et préfère lui confier celui de Fleur de Lys. Dans le même temps, Julie signe son nouveau contrat d’artiste chez Columbia et prépare ses chansons en coulisses de Notre Dame.

1998. Julie participe au lancement de Notre Dame de Paris à Cannes, mais ne fait pas la promo du spectacle car elle est encore au lycée. L’album fait son entrée dans les meilleures ventes pour ne plus les quitter pendant près d’une année. En septembre, la première du spectacle fait l’unanimité. Il se joue immédiatement à guichets fermés.
Notre Dame de Paris devient en quelques mois le premier véritable musical français à connaître un succès historique sur son propre territoire puis à l’étranger (France : 1,2 millions d’albums, 2 millions de singles, 1 million d’entrées). Julie quitte l’école à 17 ans pour se consacrer totalement à l’aventure.

1999. Julie joue son personnage de Fleur de Lys au Canada durant plusieurs mois. A son retour en France en septembre, la production lui confie le rôle d’Esméralda pour la reprise du spectacle pendant six mois. en alternance avec Hélène Ségara .

2000. L’album « Fragile » voit le jour. Zazie, Galogero, Passi (en duo avec elle sur le titre « Le couloir de la vie ») et Luk Mervil (son complice de Notre Dame) font partie de l’aventure. Le single « Si je m’en sors » qu’elle a écrit avec Patrick Fiori lui vaut son premier succès solo. L’album se vend à 200 000 exemplaires (double disque d’or).
Julie assure les premières parties de Garou, Pascal Obispo et Patrick Bruel dans la foulée.

2002. Le succès de « Si je m’en sors » pousse Julie à s’investir plus encore dans la création de son répertoire. Pour son deuxième album elle compose et écrit les deux tiers des titres avec Patrick Fiori, mais y chante également les mots de Maxime Le Forestier, Jacques Lanzmann et Jacques Vénéruso. « Dans les yeux d’un autre », est un album mature, sombre et élégant qui fait la part belle au piano-guitare-voix et contraste avec la jeunesse de son interpèrte. Le single « La vie fait ce qu’elle veut » en est le premier extrait.
L’album s’écoule à 140 000 copies (disque d’or) et lui permet de se lancer dans une première longue tournée qui la mènera depuis l’Européen jusqu’au Trianon à Paris en octobre 2004.

2004. Sortie de « Comme vous ». 3ème opus, aux couleurs beaucoup plus pop-rock. Julie en a écrit trois titres. Patrick Fiori, complice de toujours, mais aussi Jean-Jacques Goldman, Axel Bauer et Lionel Florence sont de la partie. « Je voudrais que tu me consoles », 1er extrait de l’album est un gros succès qui affirme la nouvelle maturité artistique de Julie. Les singles suivants dont « Couvre moi » et « A quoi ça sert » (plus de 185 000 copies – disque de platine) rythment une tournée en France, Suisse et Belgique durant plusieurs mois, ponctuée de plusieurs passages à Paris.
Dans le même temps Julie prend le temps d’écrire pour les autres : Chimène Badi, Patrick Fiori et Grégory Lemarchal.

2007. Sortie du 4ème album : « La boîte de Pandore ». Tracté par le single « Princesse », un tango décalé et endiablé, suivi du titre « Douce » et du très chic « Si le temps me le permettait » aux sonorités blues. L’album affirme une volonté d’exploration musicale par la fusion de genres et des talents. Julie en compose la plupart des musiques et collabore de façon inattendue avec Akhenaton et MC Solaar. Sorti au milieu de l’été, l’album rencontre un succès relatif, mais trouve son public en tournée dans un spectacle haut en couleur. Créé et mis en scène par Julie autour du thème du Cirque, la « Boîte de Pandore » se balade sur les routes durant près d’un an. 75000 exemplaires de l’album s’écoulent, offrant à Julie un nouveau disque d’or.

2008. Novembre. A la veille du 10ème anniversaire de Notre Dame de Paris et avec la complicité de Danièle Molko, sa complice de toujours, Julie parvient à réunir tous les membres principaux de la troupe d’origine autour d’un dîner surprise. Quelques jours plus tard, profondément touchée par ces retrouvailles et l’idée de remonter sur scène avec eux, Julie se lance dans l’écriture du « Journal de Julie Z ». Elle s’y livre pudiquement et avec beaucoup d’humour, mais y raconte surtout les coulisses de l’extraordinaire aventure artistique et humaine qui a changé leur vie à tous.

2009. Après avoir remis les épreuves de son « Journal …» à l’éditeur, Julie se lance dans la préparation de son 5ème album, le plus ambitieux qu’elle ait jamais chanté. Pour ce projet, elle ne composera ni n’écrira, laissant volontairement toute latitude à la nouvelle équipe qu’elle s’est choisie.
Septembre. Alors qu’elle est en studio, on lui demande de venir coacher pendant trois mois un team de jeunes artistes qui tenteront leur chance auprès du public sur W9. X FACTOR est l’adaptation du divertissement le plus populaire de la télévision anglaise. Julie accepte et rejoint l’équipe constituée de Marc Ceronne et Alain Lanty pour une expérience télévisuelle … intense. Chaque lundi soir, près d’un million de téléspectateurs découvrent qu’un bout de femme d’1m54 à la voix qui porte, peut être aussi tour à tour professionnelle, perfectionniste, dure, tendre, passionnée et emportée !

2010. Plus de Diva, son 5ème album pop-symphonique sort au printemps. C’est un retour à la voix dans toute sa pureté et toute sa maitrise technique. La production, orchestrée et composée par Frédéric Chateau (Nathasha St Pier, Florent Pagny, Pascal Obispo) est toute en sophistication élégante. « L’herbe tendre », qui s’inspire du prélude n°2 de Bach en est le préambule. « Appelez-moi Maria », écrit en hommage à la Callas, est composé à partir du thème de la Wally d’Alfredo Catalani. On y découvrira aussi d’autres créations au son plus « Britt » comme « Entre l’amour et le confort », une des quatre chansons écrites par Pierre-Yves Lebert (Daran, Paul Personne, Maurane, Axel Bauer …) ou encore « Le Journal de Julie Z », suite clin d’oeil au livre de Julie récemment paru.

Julie fête en 2010 ses 10 ans de carrière solo.. »

[source : site officiel]

Que je l'aime ce petit brin de femme ... Et pourtant ce n'était pas mon premier coup de coeur en 1998. Le temps l'a vu évoluer de ses seize primtemps, elle est maintenant une jeune femme affirmée. Elle a un charisme de fou et en plus, elle est adorable en public.

Voir le profil de l'utilisateur http://golan-yosef.1fr1.net

2 Re: Julie Zenatti le Dim 24 Avr - 23:37

Melimelo

avatar
Petit rat
J'adore Julie, elle est minuscule et envoie comme c'est pas permis.
Sinon j'adore sa voix car elle est vraiment pure.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Julie Zenatti le Lun 25 Avr - 3:52

Elodiie

avatar
Petit rat
C'est une artiste que j'ai découvert dans Notre Dame de Paris et que je suis depuis tout ce temps la!
J'aime sa voix, son univers ... Une des premières à m'avoir fait aimer la musique

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Julie Zenatti le Lun 25 Avr - 6:18

Alice

avatar
Maitre de Cérémonie
Tout pareil Elodie, je l'ai découverte dans Notre-Dame de Paris, j'avais alors 10 ans. Puis, je l'ai vu évoluer sur ses différents albums pour la retrouver éblouissante sur le dernier, "Plus de Diva". J'ai eu la chance de la rencontrer le 4 juin 2010 et tout récemment en concert le 16 avril. Un vrai petit coeur sur pattes en plus d'être une artiste hors pair.

Voir le profil de l'utilisateur http://golan-yosef.1fr1.net

5 Re: Julie Zenatti le Jeu 30 Juin - 23:56

elodiefan2golan

avatar
Apprenti(e)
j'adore julie zenatti d'ailleurs le 15 mai 2010 je l'ai rencontrer à limoges à la fnac et c'était génial comme rencontre amitié élodie

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Julie Zenatti le Dim 28 Aoû - 9:30

julie*

avatar
Swinger
J'ai été la voir avec une de mes amies qui est fan aux showcases de Reims et Metz et j'avais bien apprécié.Elle est très gentille,j'ai arrivé à lui parler sans problème,elle nous met tout de suite à l'aise.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Julie Zenatti le Dim 28 Aoû - 9:32

Alice

avatar
Maitre de Cérémonie
Je suis parfaitement d'accord avec toi Wink
J'avais peur de la rencontrer la première fois, j'ai fait la connaissance de filles qu'elle compte parmi ses habituées qui m'avaient dit qu'elle était sympa, elle est adorable. Elle m'a même chambrée un peu (bon j'avoue que sur le moment, j'avais pas apprécié xD)

Voir le profil de l'utilisateur http://golan-yosef.1fr1.net

8 Re: Julie Zenatti le Lun 29 Aoû - 8:55

julie*

avatar
Swinger
Moi qui suis timide avec elle j'ai eu un bon contact je me rappelle qu'à Reims quand elle a demandé mon prénom et que je lui ai dit Julie elle m'a dit à tampis pour toi je ne signe plus pour les julie Smile et puis à Metz c'était le jour de l'anniversaire de mon amie et j'ai demandé à julie si elle voulait bien faire une dédicasse spéciale pour son anni et elle a bien voulu ma copine avait les larmes aux yeux car elle lui a souhaité son anni et lui as fait une belle dédi avec un super beau mot.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Julie Zenatti le Lun 29 Aoû - 9:07

Alice

avatar
Maitre de Cérémonie
Moi j'avais un rêve que je n'ai jamais osé lui demander.
Il va me falloir une nouvelle occasion pour me lancer.

Voir le profil de l'utilisateur http://golan-yosef.1fr1.net

10 Re: Julie Zenatti le Mar 30 Aoû - 9:31

julie*

avatar
Swinger
Lance toi on ne sait jamais.C'est vrai que de ce retrouver en face d'une personne qu'on admire est intimidant mais qui ne tente rien à rien,moi j'ai eu le cas avec Kamel quand je l'ai vu je n'osait pas m'approcher et au final il est super sympas Smile

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum